Radios Premium

Vera Sola (US) Premier nom du Houtain Festival 2019

HOUTAIN FESTIVAL : 26 et 27 AVRIL 2019

Les Vrais Amis
92, rue de Slins
4682 HOUTAIN-SAINT-SIMEON (Oupeye)
Le premier nom annoncé de la sixième édition du petit festival liégeois est l’américaine Vera Sola !
Elle se produira le vendredi 26 avril lors de la soirée carte blanche offerte au collectif liégeois PopKatari.

Il y a quelque chose de singulièrement spirituel chez VERA SOLA, ses origines familiales y sont sans doute une explication première, son paternel étant l’acteur Dan AYKROYD.
Mais la canadienne de naissance est avant tout une artiste complète, complexe, hantée par les spirituals, la poésie, la littérature russe mais aussi celle des auteurs William FAULKNER, James JOYCE ou Dylan THOMAS.

Coté musique, ce qui captive tout de suite c’est sa voix éthérée et un vibrato intemporelle qui plantent un décor plutôt trouble, mélancolique et viscéral. Elle dit elle-même se situer entre le Music-Hall à l’anglaise de Vera LYNN et le blues abimé d’Alabama de Vera HALL. Plutôt réservée quant à ses envies de musique, Vera SOLA se découvre alors sur scène avec Elvis PERKINS et cette experience fut fondatrice de son projet de disque.

C’est finalement seule qu’elle s’enfermera dans le Soundstudio de St Louis, expérimentant, enregistrant, organisant méticuleusement son instrumentarium composé aussi parfois d’objets qu’elle détourne pour en sortir une étrange substance (Os et bris de verre, chaines et marteaux, et des prises en field recording).

Les thèmes abordé par « Shades », premier album de Vera SOLA évoquent les fantômes du passé, le enjeux du présent (comme l’extinction des espèces animales), les récits de femmes, les relations humaines amoureuses ou d’amitiés, la violence de notre monde…

Son premier album « SHADES » sorti en décembre 2018 s’est classé directement numéro 2 au classement des meilleurs albums de 2018 selon le magazine MAGIC.

« Sous ce déluge de signaux qui floutent instantanément notre ancrage dans le réel, il est bien difficile de hiérarchiser les morceaux, parties d’un tout indépassable. Le single The Colony était une porte d’entrée désignée pour oreilles fraîches : sa cadence, ses arrangements sa mélodie accrocheuse sont des amplificateurs de coup de foudre. Mais celui-ci saurait aussi survenir sur Small Minds ou Loving You Loving et leur sincérité enveloppante, Circles et son intimité avec l’au-delà ou New Nights, où Vera Sola enrichit sa mélancolie avec des accès de colère. Shades se situe très au-dessus de la chasse au bon morceau pour la prochaine playlist : il raconte l’histoire, toujours merveilleuse, d’une artiste qui se révèle au monde avec un chef-d’œuvre absolu. » (Magic #212)

 

INFOS et TICKETS

TICKETS : https://www.weezevent.com/houtain-festival-2019

FACEBOOK: www.facebook.com/houtainfestival

EVENT FB : https://www.facebook.com/events/2102277459837737/

Réagissez et donner votre avis

Réagissez