Le retour “révolutionnaire” d’Abba

Voter

Plus de trente ans après sa séparation, une “réunion” du groupe pop suédois Abba serait dans l’air, selon la presse britannique. Agnetha Faltskog, Bjorn Ulvaeus, Benny Andersson et Anni-Frid Lyngstad devraient ainsi se retrouver autour d’un projet “révolutionnaire” faisant appel aux technologies les plus récentes en matière de réalité numérique et virtuelle. Le lancement devrait avoir lieu en 2018.

Peu de détails ont cependant encore filtré sur ce projet, auquel participe également la magnat de la musique Simon Fuller, qui est aussi un ex-manager des Spice Girls. Et ce ne devrait pas être le cas avant 2017. On sait toutefois que les intéressés tâcheront de “préserver l’authenticité et l’intégrité de la vision originale du groupe”.

Ce projet “permettra à une nouvelle génération de fans de voir, entendre et sentir Abba d’une manière jusqu’à présent insoupçonnéee”, prédit-on.

“Nous sommes inspirés par les possibilités sans limites que nous offre le futur et apprécions faire partie de la création de quelque chose de nouveau et de dramatique. Une machine à remonter le temps qui capture l’essence de ce que nous étions. Et de ce que nous sommes”, a confié Benny Andersson.

Le groupe, qui a connu son époque de gloire dans les années 70 et 80 avec des tubes tels que “Waterloo”, “Mamma Mia”, “Dancing Queen”, “The Winner Takes it All”, “Knowing Me, Knowing You”, “Super Trouper”, “Money Money Money”, “Fernando” ou encore “Gimme! Gimme! Gimme!”, avait joué ensemble en juin dernier pour la première fois depuis 1982.

votre avis nous intéresse !

Réagissez

782 Partages
Partagez782
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez