Notre-Dame-de-Paris, près de 1000 ans d’histoire

A écouter sur Chansons Rouges et en podcast sur son site web }}}
Commencée sous l’impulsion de l’évêque Maurice de Sully, sa construction s’étend sur plus de deux siècles, de 1163 au milieu du XIVe siècle. Après la Révolution française, la cathédrale bénéficie entre 1844 et 1864 d’une importante restauration, parfois controversée, sous la direction de l’architecte Viollet-le-Duc, qui y incorpore des éléments et des motifs inédits. Pour ces raisons, le style n’est pas d’une uniformité totale : la cathédrale possède des caractères du gothique primitif et du gothique rayonnant. Les deux rosaces, qui ornent chacun des bras du transept, sont parmi les plus grandes d’Europe.
Édifice à la fois religieux et patrimonial, elle est liée à de nombreux épisodes de l’histoire de France. Église paroissiale royale au Moyen Âge, elle accueille l’arrivée de la Sainte Couronne en 1239, puis le sacre de Napoléon Ier en 1804, le baptême du duc de Bordeaux en 1821 et les funérailles de plusieurs présidents de la IIIe République (Adolphe Thiers, Sadi Carnot, Paul Doumer). C’est aussi sous ses voûtes qu’est chanté un Magnificat lors de la libération de Paris en 1944 et qu’ont lieu des cérémonies à la mort des présidents Charles de Gaulle (1970), Georges Pompidou (1974) et François Mitterrand (1996). En 2013, le 850e anniversaire de sa construction est célébré.

Le 15 avril 2019, un violent incendie détruit la quasi-totalité de la toiture et de la charpente de la nef, du chœur et du transept, ainsi que la flèche.

Réagissez et donner votre avis

Réagissez

Suis-nous sur Facebook …