Afrikaans简体中文繁體中文DanskNederlandsEnglishFrançaisDeutschItaliano日本語MalagasyPolskiPortuguêsRomânăРусскийСрпски језикEspañolTürkçe

Radios Premium

Pour sa nouvelle tournée, David Hallyday réserve une belle surprise à ses fans : une chanson inédite intitulée « Ma dernière lettre » et dédiée à son père Johnny Hallyday. Découvrez ce texte bouleversant.

« Mes sentiments, je les fais passer en chanson »

Une autre chanson – inédite – rappelle le lien fort qui les unissait. Elle s’intitule « Ma dernière lettre ». David Hallyday a demandé au public de ne pas filmer son interprétation, afin de préserver sa dimension intime. « Mes sentiments, les choses importantes, je les fais passer dans ce que je sais faire de mieux : dans des chansons. Je ne fais pas ce métier par hasard. Je suis un artisan, je bosse généralement seul, sauf pour des titres un peu spéciaux, comme « Ma dernière lettre »… » a révélé le rockeur au Parisien, levant le voile sur ce texte poignant qui prend le point de vue de Johnny Hallyday. « Ce que je vous laisse, c’est juste un dernier cri / C’est ma dernière lettre, ce que je n’ai jamais dit / Ce que je vous laisse, c’est juste un dernier cri / D’un homme sans paraître, ce que je n’ai jamais dit / C’est juste un dernier cri, avant le paradis » chante David Hallyday sur un fil d’émotions, reprenant les mots écrits par Arno Santamaria (« Paris ma belle »). « Cette lettre imaginaire, dans laquelle mon père s’adresse à moi, tout le monde aurait pu l’écrire. Le fait qu’elle reste encore privée entre le public et moi, c’est bien. Les paroles sont remarquables. On l’a écrite assez rapidement, cette chanson, comme si on l’avait expulsée » a-t-il raconté. Pure Charts vous propose d’en découvrir le texte en intégralité.

« Ma dernière lettre »

Puisqu’au matin il me faudra partir
Que vais-je laisser de mon nom ?
Quels mots, quelles voies faudra-t-il retenir ?
C’est vrai j’ai joué tant de partitions

J’ai souvent rêvé que je pouvais fuir
Couper l’image et le son
La peur du vide, la peur d’en mourir
Étaient parfois plus fortes que la raison

Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
C’est ma dernière lettre
Ce que je n’ai jamais dit

Il y a des lumières qui brûlent le cœur
Même si j’ai brûlé d’envie
J’aurais aimé gommer quelques erreurs
C’est vrai
Sans cacher ce que je suis
Puisque demain je ne pourrai plus rire
Loin de ce monde pour de bon
Je voudrais qu’on me donne un dernier soupir
Juste sentir les saisons

Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
C’est ma dernière lettre
Ce que je n’ai jamais dit
Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
D’un homme sans paraître
Ce que je n’ai jamais dit

J’aime le silence
Quand mes yeux se ferment
Je sens le calme et les cieux
Pour ne plus être l’ombre
de moi-même
Que je t’aime
Avant de faire mes adieux

Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
C’est ma dernière lettre
Ce que je n’ai jamais dit
Ce que je vous laisse
C’est juste un dernier cri
D’un homme sans paraître
Ce que je n’ai jamais dit
C’est juste un dernier cri
Avant le paradis

Réagissez et donner votre avis

Réagissez

Catégories : Musique

Notre sélection de radios digitales

+1
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
0 Partages