Florent Pagny : écoutez son nouvel album «Le présent d’abord» en avant-première

Email

Découvrez en exclusivité le dernier album de Florent Pagny. Un retour à ce qu’il sait faire de mieux, les grandes chansons de variétés, associé à des auteurs et des compositeurs qui lui vont bien.

La vie de Florent Pagny se conjugue au présent. Malgré le temps qui passe, les trois décennies de chansons, les 56 ans qui approchent le 6 novembre. «Le présent d’abord», annonce le titre de son dernier single et de son nouvel album qui sort ce vendredi, mais que nous vous faisons découvrir en avant-première et en exclusivité ce jeudi ci-dessous.

Un disque où l’artiste, qui commence sa tournée ce jeudi, revient à ce qu’il sait faire de mieux, les grandes chansons de variétés, associé à des auteurs et des compositeurs qui lui vont bien. Raphaël, Calogero, Pascal Obispo, Miossec dans le passé. Maître Gims et son alter ego Dany Synthé aujourd’hui. Une alliance inattendue sur le papier entre la voix de «The Voice» et les faiseurs de tubes rap tel «Sapé comme jamais». Et pourtant. Les deux jeunes musiciens se sont mis au service de l’interprète. Dany Synthé, que l’on verra bientôt en tant que juré de «Nouvelle Star» sur M6, a réalisé l’ensemble de l’album et cosigné six titres dont deux avec Maître Gims.

«Il n’y a pas d’âge de raison. Il faut bien rêver pour deux. Sans se contenter de peu», lui font-ils chanter sur «L’âge de raison», déclaration d’intention d’un chanteur pas si conformiste que ça, toujours prêt à avancer quoi qu’il arrive. «J’en ai pris des vents, des petits, des grands. J’en ai vu des cons, des vrais des champions. Parfois j’en suis un mais bon ça fait rien…Je veux en voir encore, je veux en voir encore, des K.O. debout et des médailles d’or», scande-t-il à travers le refrain de «Je veux en voir encore», l’un des tubes probables du disque où Florent Pagny s’offre un coup de jeune sans faire de jeunisme. Il essaie, comme quand il s’est lancé dans des albums latino ou des reprises de Jacques Brel. «Ne me demande pas, où se trouve le droit chemin. Même si chacun a le sien, personne ne connait sa route et c’est la beauté du doute», avoue-t-il dans «La beauté du doute». Ainsi Florent Pagny se laisse porter par ses auteurs, ses chansons, photographies d’un artiste populaire mais singulier, à prendre ou à laisser. Et a découvrir dès maintenant
Florent Pagny en concert ce jeudi à Amiens, demain et samedi à Lille, le 29 septembre à Rouen, le 30 à Caen, le 2 octobre à Orléans, le 3 à Nantes…Et du 23 janvier au 3 février au Casino de Paris.

Réagissez et donner votre avis

Réagissez

Liens rapide