ABSYNTHE MINDED SORT SON NOUVEL ALBUM « JUNGLE EYES »

Ecoutez ‘Jungle Eyes’ via: https://smebe.lnk.to/JungleEyes

Bio, photos et paroles via http://bit.ly/2fmz1gn

 

En 2013, après cinq albums remarquables et près de quinze années ininterrompues sur les routes, Absynthe Minded avait décidé de s’accorder un peu de répit.

 

En effet, le groupe a sorti cinq albums tout aussi audacieux que dissemblables, et les a fait tourner dans toute l’Europe. Le premier opus Acquired Taste, produit par le guitariste d’Arno Geoffrey Burton, a connu un succès immédiat. New Day, avec aux manettes l’autre acolyte d’Arno Jean-Marie Aerts, a achevé de convaincre les indécis : Absynthe Minded est une formation absolument unique, avec un son irrésistible qui fait son identité. Les singles Envoi et My Heroics, Part One sont même devenus de véritables classiques de la pop belge. Coutumier des séances de communion vocale avec le public lors des plus grands festivals (Rock Werchter, Pukkelpop, Les Ardentes, Dour), le groupe s’est également fait connaître en France et aux Pays-Bas, et a tourné jusqu’en Allemagne ou en Autriche.

 

« Aujourd’hui, nous sommes de retour. Absynthe Minded 2.0 : harder, better, faster, stronger. Avec l’âge, nous avons gagné en sagesse. », Bert Ostyn.

 

Toujours articulé autour de Bert Ostyn (chant/guitare) et du co-fondateur Sergej Van Bouwel (basse), le groupe a fait appel aux services de musiciens parmi les plus talentueux du pays : Simon Segers (batterie), Toon Vlerick (guitare) et Wouter Vlaeminck (claviers).

 

Sur Jungle Eyes, ce sang neuf a lancé Absynthe Minded vers des horizons inédits, des territoires inexplorés. Le nouveau son bascule gaiement vers une pop guitare astucieuse, aux harmonies célestes. Pour les influences, citons Eels, Grandaddy, Radiohead, voire Tom Petty et Jeff Lynne.

 

Bien que ce sixième album ait été masterisé aux États-Unis par Chris Athens (Drake, Coldplay, Rick Ross, Wiz Khalifa,…), il est intégralement du cru. « Nous avions l’habitude de nous enfermer dans un studio quelque part en France. Nous avons cette fois enregistré à Gand, dans une ambiance tout à fait relax », explique Bert Ostyn. Sous l’œil du producteur Stéphane Misseghers, batteur de Soulwax puis de dEUS.

 

Cela explique pourquoi Jungle Eyes est peut-être l’album le plus personnel d’Absynthe Minded. Pas parce qu’il regorge des émotions les plus intimes de Bert, mais parce qu’il traduit plus que jamais le regard de Bert et sa compréhension du monde qui l’entoure. Jungle Eyes est la chronique musicale d’un trentenaire qui revient avec nostalgie sur ses années de jeunesse et mesure l’ampleur de la complexité qui a gagné son monde.

 

Des titres totalement irrésistibles que vous adorerez chantonner. Mais surtout, Jungle Eyes signe le retour en fanfare d’un groupe qui n’a jamais semblé aussi intéressant !

 

 

Retrouvez toutes les dates de concert d’Absynthe Minded via http://bit.ly/2ux1Jkm

Le groupe sera notamment le 14 novembre au Badaboum à Paris !

 

 

Liens officiels

www.absyntheminded.be

https://www.facebook.com/AbsyntheMindedTheBand/

https://www.instagram.com/absyntheminded/

https://twitter.com/absynthe_minded

Réagissez et donner votre avis

Réagissez